Les carnets de voyage de Nicolas Jolivot

Carnets du Laos

  • Le visa pour la Chine étant valable trois mois, nous devons le faire renouveler au Laos, à Vientiane, l’occasion aussi de descendre le Mékong en bateau. Au laos, point de magasins d’articles de dessin et très peu de fournitures dans les épiceries. Il faut donc faire avec ce qu’on trouve quand vient à manquer les pages et les encres : décoller le kraft des cartons de bouteilles de bière en les trempant dans l’eau, en les décollant doucement et en les faisant sécher au soleil, acheter quelques vieux tubes de peinture à l’huile oubliés depuis des années au fond d’une boutique, et, à défaut de trouver un diluant adéquat, se présenter à la station service avec un petit flacon pour avoir un peu d’essence...

Carnets du Laos